Demain.news
Les nouvelles de demain, aujourd'hui
Période
Du
Au
Recherche
  
Evènements Importants à Venir
2 juil. 2017Sommet du G5 Sahel en présence de Macron à Bamako
2 juil. 2017Football : finale de la coupe des confédérations
13 sept. 2017Désignation par le CIO de la ville organisatrice des JO 2024
24 sept. 2017Elections sénatoriales
20 oct. 2017Elections législatives en République Tchèque
11 mars 2018Election présidentielle en Russie
1 avril 2018Possible 2nd tour de l'élection présidentielle russe
28 oct. 2018Elections présidentielles au Brésil
6 nov. 2018Elections législatives de mi-mandat aux Etats-Unis
La Une de Demain
Les collégiens passent le brevet
A Propos de Demain.news
Demain.news est un agenda public. Il répertorie les évènements futurs, les dates à retenir et les actualités de demain. Avec demain.news, les évènements de demain ne sont plus des nouvelles !

Pour nous contacter : info@demain.news, Facebook, Twitter et Google+.

Actuellement 2 visiteurs parcourent ce site et 27 visiteurs s'y sont connectés depuis 24h. Demain.news recense 632 évènements dont 140 dans le futur.

Evènements similaires à : Un projet de loi antiterroriste devant le conseil des ministres

Mer. 21 juin

Un projet de loi antiterroriste devant le conseil des ministres

Le projet de loi antiterroriste, qui soulève de vives inquiétudes chez les magistrats et les défenseurs des libertés publiques, respectera l'état de droit et la liberté d'expression, a assuré Emmanuel Macron. Il s'agit des premiers propos rendus publics du chef de l'Etat concernant ce projet de loi controversé, qui doit être présenté en conseil des ministres le 21 juin prochain. La publication du texte la semaine dernière, par le quotidien Le Monde, a provoqué un tollé à gauche et dans les rangs des magistrats, qui ont dénoncé des atteintes aux libertés individuelles.
France
Ev. similaires
Add to calendar2017-06-21 00:01:002017-06-21 00:01:00Europe/ParisUn projet de loi antiterroriste devant le conseil des ministresLe projet de loi antiterroriste, qui soulève de vives inquiétudes chez les magistrats et les défenseurs des libertés publiques, respectera l'état de droit et la liberté d'expression, a assuré Emmanuel Macron. Il s'agit des premiers propos rendus publics du chef de l'Etat concernant ce projet de loi controversé, qui doit être présenté en conseil des ministres le 21 juin prochain. La publication du texte la semaine dernière, par le quotidien Le Monde, a provoqué un tollé à gauche et dans les rangs des magistrats, qui ont dénoncé des atteintes aux libertés individuelles.France